Tags Posts tagged with "debian"

debian

13 22

Avant propos: L’article rédigé ci-dessous porte sur l’installation du logiciel propriétaire Adobe AIR. Même si Adobe a rejoint la Linux Foundation au mois de mars 2008, le moteur d’exécution Adobe AIR n’est pas un logiciel libre. Merci de ne pas venir polluer le billet en rentrant dans la polémique.

De plus, une des manipulations décrites ci-dessous nécessite des droits superutilisateurs, donc méfiance, comme d’habitude.

Adobe Air

Grâce à l’environnement d’exécution Adobe® AIR™, vous disposez en permanence de vos applications web préférées. Les applications créées pour Adobe AIR s’exécutant sur votre poste de travail sans navigateur web, elles vous procurent la commodité des applications bureautiques [1].

Qu’est ce que cela signifie ?

De pouvoir utiliser une interface via une machine virtuelle permettant de faire tourner des applications telles que Twitter, Facebook ou encore eBay hors du contexte du navigateur internet. C’est ce que l’on appelle les interfaces riches [2].

Canonical et Adobe sont membres de la Linux Foundation

Canonical et Adobe sont membres de la Linux Foundation

La Linux Foundation est un « consortium à but non lucratif dont l’une des missions est d’accélérer l’adoption des systèmes d’exploitation à base de Linux dans tous les secteurs de l’informatique »[3]. Avant d’être fonctionnel sur les sytèmes Linux à partir du mois d’avril 2008, Adobe AIR n’était uniquement disponible que pour Windows et Mac. L’entrée d’Adobe à la Linux Foundation [4] a été déterminant dans sa volonté de rendre disponible son application sur un système très minoritaire en terme d’utilisateurs et de parts de marché. Les premières distributions sur lesquelles Adobe Air a été rendu disponible sont Ubuntu, Fedora et Open Suse.

Le moteur d’environnement Adobe AIR est distribué gratuitement.

Téléchargement et installation d’Adobe Air 1.5.1 sur un système Ubuntu ou Debian : [3]

En premier lieu, il faudra s’assurer de désinstaller toute installation préalable de la version Alpha ou bêta d’Adobe Air que vous aviez peut être préalablement installée. Pour exécuter cette commande, il  vous faudra accéder au terminal (Applications → Accessoires → Terminal ou Alt+F2 et tapez gnome-terminal).
La commande, précédée de « sudo », signifie que des droits superutilisateurs sont nécessaires à sa bonne exécution et que vous devez être vigilant quant à son emploi.

$ sudo dpkg –r adobeair-enu

Rendez-vous sur la page de téléchargement du site Adobe (http://get.adobe.com/fr/air/) pour télécharger l’application . Votre système Ubuntu sera détecté automatiquement. L’application pèse 13 Mo.
Il faudra ensuite vous rendre dans le dossier où l’application a été téléchargée. Par défaut, tous les fichiers téléchargés se trouvent dans votre répertoire personnel. Comme un terminal a été ouvert précédemment, nous allons nous placer dans ce répertoire. Nous considérons que l’utilisateur se nomme « user ». La commande pour nous rendre dans son répertoire personnel est la suivante:

$ cd /home/utilisateur

Deux solutions se présentent à l’utilisateur. La première est d’installer directement Adobe AIR en tant que superutilisateur, soit de l’installer en tant qu’utilisateur et dans ce cas le mot de passe administrateur vous sera demandé par l’installateur graphique. Nous choisirons ici la première solution.

$ sudo chmod +x AdobeAIRInstaller.bin

Concernant l’installation en elle-même, il vous suffit ensuite de suivre les instructions qui s’affichent à l’écran:

$ ./AdobeAIRInstaller.bin

L’application est installée par défaut dans le répertoire /opt qui est réservé à l’installation de logiciels d’applications supplémentaires.
Une fois l’installation terminée, deux entrées sont créées dans le menu Applications -> Accessoires, l’une permettant l’installation de paquets .air et l’autre de désinstaller Adobe AIR.

A ce stade, le processus est terminé. L’environnement Adobe AIR est prêt à l’emploi et il est nécessaire maintenant d’installer une application dédiée afin de le faire fonctionner.

Nous choisirons d’installer l’une des meilleures applications disponibles afin de démontrer les qualités de l’environnement que vous venez d’installer: TweetDeck [5]. Cette application est gratuite.

Téléchargement et installation de TweetDeck

tweetdeck_logo

TweetDeck est une application Adobe AIR permettant d’utiliser de manière efficace Twitter.
Twitter est un outil gratuit de réseau social et de microblogging qui permet à l’utilisateur d’envoyer gratuitement des messages, appelés des tweets (gazouillis en français), de 140 caractères maximum par Internet, par messagerie instantanée ou par SMS.
TweetDeck vous permettra égaleement de partager avec vos amis photos, vidéos et liens.
Dans sa version actuelle, TweetDeck gère la gestion des groupes, le suivi de votre « timeline », des réponses qui sont apportées à vos messages, les messages qui vous sont envoyés directement par les autres membres, vos favoris… Il intègre également le moteur de recherches « Twitter search ».

TweetDeck

Petit plus, il affiche les statuts de vos amis Facebook qui vous permettent de les contacter directement par email ou de publier leur statut sur Twitter. Un simple clic sur leur nom vous emmènera sur leur page Facebook.
Les options sont complètent et variées, notamment au niveau de l’envoi d’images (les services TwitPic et Yfrog sont inclus) et des sites raccourcisseurs d’URL, bit.ly, tinyurl, tr.im, digg pour ne citer qu’eux.
Enfin, les notifications par pop-up des nouveaux tweets et statuts Facebook sont discrètes mais peuvent être désactivées. Les couleurs de l’interface sont personnalisables dans les réglages.

Pour installer TweetDeck, rendez-vous sur le site officiel [4] et cliquez sur le bouton téléchargement « Download now, it’s free » dans la partie supérieure droite de votre écran.
Comme il s’agit d’une application AIR, il n’y a aucune distinction entre les différents systèmes. Cette version est parfaitement compatible avec votre système Ubuntu.
Adobe AIR ayant géré durant son installation l’association des types MIME de voitre système Ubuntu, les applications sont automatiquement ouvertes avec le logiciel adéquat.
Pour terminer, si vous téléchargez un paquet AIR, rendez vous dans le menu Applications -> Accessoires -> Adobe AIR Application Installer et choisissez le paquet à installer.

Conclusion

Ubuntu regorge d’une grande variété de logiciels à travers les paquets disponibles dans les dépôts. L’application Adobe Air proposée dans cet article vous montre que d’autres solutions existent pour votre système et qu’une autre technologie pourra se révéler complémentaire comme avec cet exemple de l’application TweetDeck.
Même si la limite que verront certains se trouve dans l’installation d’une application tierce à votre système Ubuntu, il reste un excellent compromis pour celui voulant assurer une veille technologique ou garder le contact avec ses amis.
Pour utiliser Twitter en choisissant un logiciel dans les dépôts officiels, vous aurez la possibilité d’essayer gtwitter ou twitux. Il existe également Gwibber qui est un logiciel disponible dans les dépôts universe et qui s’avère être un logiciel de qualité, même s’il convient à un usage plus basique de Twitter [6].

[1] Site officiel de Adobe Air http://www.adobe.com/fr/products/air/everyone/
[2] Les interfaces riches http://fr.wikipedia.org/wiki/Rich_Internet_Application
[3] http://www.generation-nt.com/commenter/canonical-linux-foundation-actualite-139011.html
[4] Site officiel de la Linux Foundation http://www.linuxfoundation.org/
[5] Tweetdeck http://tweetdeck.com/beta/
[6] Twitter et la documentation Ubuntu francophone http://doc.ubuntu-fr.org/twitter

8 13

On fait tout un foin en ce moment d’Adobe Air et des clients Twitter développés pour cette plateforme: Twhirl, Alert Thingy ou encore Spaz.

Moué. Adobe Air est encore une comédie sous Linux et quand bien même, quand on s’évertue à avoir un système libre, je n’irai pas chercher de logiciels propriétaires pour faire tourner une usine à gaz pour simplement utiliser Twitter.

Quoi ? Mais non je ne suis pas énervé !

Je veux donc vous faire découvrir la simplicité pour une utilisation de Twitter intégrée à votre environnement de bureau Gnome. Look minimaliste et efficacité, voici le sobrement dénommé gTwitter.

L’installation sur votre système est très simple, en superutilisateur dans un terminal:

$ sudo apt-get install gtwitter

Pour une utilisation de base de Twitter, franchement restons simple, gTwitter est très suffisant.

Voir un billet intéressant chez Linux.com concernant les clients Twitter pour systèmes Linux.

2 15

Ce billet est obsolète, je vous conseille de consulter cet article plus récent:

http://www.nolifeclub.org/linux/utiliser-debian-squeeze-debian-testing/

Je ne vais pas présenter Debian à travers cet article, je vais simplement mettre à disposition le sources.list de base pour une bonne utilisation d’une Debian testing avec le dernier noyau unstable :

Modificatif : A ce jour, le package pinning n’est pas nécessaire car les versions du noyau testing et sid sont identiques.

##Debian testing
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing main contrib non-free
#deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing main contrib non-free

##Debian Kernel
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ sid main contrib non-free

##Security
deb http://security.debian.org lenny/updates main contrib non-free
#deb-src http://security.debian.org lenny/updates main contrib non-free

##Multimedia
deb http://www.debian-multimedia.org testing main

Pour l’utilisation du dernier kernel qui va bien et ainsi mixer les distributions, il faut créé dans /etc/apt un fichier preferences et insérer ce contenu :

Package: linux-image-2.6.*
Pin: release a=unstable
Pin-Priority: 500

Package: *
Pin: release a=testing
Pin-Priority: 990

Qu’est ce que ça signifie ?

500 : Toute version du package supérieure à celle présente sera installée.
990 : Le package ne pourra être remplacé que si une version supérieure est disponible dans la distribution « préférée ».

Pour plus d’explications sur le package pinning, Another Debian Site (Andesi) présente un article fort intéressant !

Amusez vous-bien et n’hésitez pas à faire un petit retour d’expérience

9 21

epiphany web browser

Epiphany est le navigateur web de l’environnement de bureau GNOME équipant par défaut les distributions GNU Linux proposant cet environnement graphique. Son ergonomie et ses performances en font un logiciel incontournable dans le paysage des navigateurs au même titre que Mozilla Firefox.

5 19

Parfois, les soirées sont longues, surtout lorsqu’on est célibataire géographique et qu’il fait mauvais, un peu comme en ce moment en Drôme.

Du coup, je me suis essayé à créer une mosaïque à partir de mes photos existantes grâce à Metapixel et la ligne de commande sous Debian.

Première étape: installer le logiciel

$ sudo aptitude install metapixel

Deuxième étape: indiquer au logiciel le répertoire de photos à utiliser pour créer les miniatures dans un dossier cible que vous aurez préalablement créé. (screenshot n°1)

$ metapixel-prepare --recurse /foo/bar/photos /foo/bar/miniatures

Nota: l’option --recurse est utile si vous avez des sous-dossiers dans votre répertoire contenant les photos. Si vos dossiers contiennent des formats non compatibles, il les squizzera automatiquement. Par exemple, moi j’avais du .mpg et du .mov.

Troisième étape: créer la mosaïque en indiquant à Metapixel la librairie de miniatures à utiliser, la photo qui sera composée de la mosaïque et le chemin de l’image finale. (screenshot n°2)

$ metapixel --library=/foo/bar/miniatures/ --cheat=40 --width=64 --heigh=48 --metapixel /foo/bar/maphoto.jpg /foo/bar/mosaique.png

Nota: l’option --cheat permet de définir l’opacité de la photo d’origine, ce qui peut améliorer grandement le rendu final. Les options --width et --heigh définissent la taille utilisée pour les miniatures.

Résultat final: Oh tiens! Un écureuil gendarmerie !

Disclaimer: les titres des morceaux joués par Amarok sur les deux screenshots n’ont AUCUN rapport avec les images des fonds d’écran, c’est du pur hasard !

frenchigdog AdSense: achetez Linux Pratique consacré à la ligne de commandes !

SOCIAL

82FansLike
340Abonnés+1
384FollowersSuivre

AU HASARD